Réactions de la société civile et politique

• Bouthaina Iraqi, présidente de l’AFEM : «La société ne peut avancer sans l’évolution des femmes»

C’est une chose extraordinaire.  SM le Roi Mohammed VI vient d’annoncer la levée par le Maroc des réserves enregistrées au sujet de la CEDEF. C’est toujours grâce au Souverain que le Maroc fait des pas en avante. La femme est bien évidemment une composante de la société. Et par conséquent, la société marocaine ne peut avancer sans l’évolution des femmes et de leurs droits.  Nous n’avons plus aucune excuse. Aujourd’hui, il faut mettre en avant le concept de la famille. Et c’est aux Marocaines et aux Marocains de travailler ensemble pour le développement du pays.


• Milouda Hazib : «La  participation de la femme est la clé du développement »

Cette initiative faite par SM le Roi est un pas positif que les femmes attendaient depuis longtemps. Depuis  l’accession de Sa Majesté au Trône, les acquis pour les femmes ne cessent de se faire allant du nouveau Code de la famille au Code de la nationalité et à l’instauration de la journée nationale de la femme. Toutes ces initiatives prises par la plus haute autorité du Royaume pour l’équité à l’égard de la femme ne peuvent que nous rendre plus fières. La reconnaissance de la femme est le signe de la civilisation.  Sa participation est la clé du développement de tout un pays. Ainsi ne reste pour les partis politiques qu’à déchiffrer tous ces signes forts envoyés par le Souverain.


• Amina Bouayach, présidente de l’OMDH : «C’est un  signal important»

Nous nous félicitons de cette levée des réserves. C’est un pas important dans le processus de l’égalité au Maroc. Maintenant, le législateur est appelé à revoir beaucoup de ses dispositions. Il faut qu’il y ait des mécanismes pour la mise en œuvre des dispositions de la CEDEF. Le point fort de cette convention est aussi l’égalité fondamentale entre hommes et femmes dans leurs devoirs, responsabilités et droits. L’annonce de la levée par le Maroc des réserves enregistrées au sujet de CEDEF est un signal fort au législateur.

• Me Mohamed Tarik  Sbaie : «Le Maroc s’engage à respecter les conventions internationales»
Le message du Souverain confirme l’engagement du Maroc quant au respect des conventions internationales surtout celles qui concernent la discrimination à l’égard des femmes. L’engagement du Maroc est en parfaite harmonie avec la Constitution du Royaume ainsi qu’avec le Code de la famille. Toutefois, il importe de mettre en œuvre les directives royales à partir de la date de leurs annonces. Ces directives devraient aussi avoir un effet rétroactif, surtout lorsqu’on évoque le sujet des femmes Soulaliyates. Dans ce contexte, je pense que le ministère de l’Intérieur doit revoir sa politique pour octroyer aux femmes leurs droits complets et à part entière.

• Nezha Skalli : «Le message royal conforte la volonté moderniste du Maroc»
Je suis heureuse que le Maroc, par la voie de SM le Roi Mohammed VI, ait annoncé la levée par le Royaume du Maroc des réserves enregistrées au sujet de la CEDEF. Le Souverain, par cet appel, exprime la volonté moderniste du Royaume de continuer de l’avant sur la question des droits de la femme dans notre pays telles qu’ils sont reconnus dans le monde. J’exprime, à ce titre, ma satisfaction de cette levée de réserves, qui a été accompagnée par d’autres projets qui ne font que conforter la place du Maroc dans le monde, et confirment que nous sommes sur la bonne voie de l’Etat de droit.


• Amal Ziyadi : «Les partis politiques doivent adopter les signaux de SM le Roi»

La décision royale réconforte la femme dans notre pays. En tant que présidente de l’association Mouvement des femmes du Maroc, je souhaiterais mettre l’accent sur l’impact de cette annonce sur le milieu politique. J’espère que certains secrétaires généraux saisiront cette occasion pour revoir la position qu’ils accordent aux femmes au sein de leurs partis. Heureusement que SM le Roi est là pour nous. Si nous en tant qu’associations défendant les droits de la femme, nous réalisons des petits pas sur le terrain, les appels, les messages et les discours du Souverain sont des pas de géant qui nous propulsent vers l’avant et nous encouragent dans notre travail. Personne ne peut nier que la discrimination envers la femme a connu une nette amélioration. J’espère seulement que certains partis politiques comprendront la portée du message royal et s’en inspireront.


• Fouzia Assouli : «Cette initiative ouvrira la voie à  de nouvelles réformes»

C’est un pas de géant dans la voie de l’instauration de l’Etat de droit au Maroc. Nous saluons ce geste courageux qui confirme la volonté du Royaume d’asseoir une dynamique d’égalité et de justice. Cette initiative est en parfaite harmonie avec les préceptes de l’Islam dont la finalité a toujours été la justice et l’égalité entre les membres de la société. Elle ouvrira la voie à  de nouvelles réformes. C’est ce courage et cette grandeur qu’il faut saluer dans cette initiative. Le Maroc confirme ainsi grâce à sa lecture évolutive de l’Islam son rang de modèle et d’exemple pour les pays musulmans et arabes.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *