Sahara : Le Conseil de Sécurité se félicite des efforts sérieux et crédibles du Maroc

Le conseil de Sécurité a pris note de "la proposition marocaine présentée le 11 avril 2007 au Secrétaire Général, se félicitant des efforts sérieux et crédibles du Maroc pour aller de l’avant vers une solution" de la question du Sahara, lit-on dans la résolution qui se contente de prendre note, sans commentaire, de la proposition du "Polisario".

Le Conseil, qui reste saisi de la question, "appelle les parties à entrer dans des négociations sans conditions préalables et de bonne foi " et souligne la nouvelle résolution qui proroge également le mandat de la MINURSO jusqu’au 31 octobre prochain.

Les membres du Conseil demandent aussi au Secrétaire général de l’ONU de tenir ces négociations sous ses auspices, invitant les Etats membres à accorder l’appui nécessaire à ces pourparlers.
Ils prient, en outre, le Secrétaire général de présenter au Conseil un rapport sur l’état des efforts visant à encourager les parties à s’engager dans des négociations directes sans conditions préalables d’ici le 30 juin 2007.
Tout en "réaffirmant sa volonté d’aider les parties à parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable", le Conseil appelle, par ailleurs, de "nouveau les parties et les Etats de la région à continuer à coopérer pleinement avec l’Organisation des Nations Unies et entre elles pour mettre fin à l’impasse actuelle et aller de l’avant vers une solution politique".
Les pays co-auteurs de cette résolution sont: L’Espagne, les  Etats-Unis, la Fédération de Russie, la France, le Royaume-Uni et l’Irlande du Nord.

Le Maroc avait présenté aux Nations Unies, le 11 avril courant, une initiative pour la négociation d’un statut d’autonomie pour la région du Sahara, fruit de larges consultations aux niveaux national et international.
Un grand nombre d’Etats, notamment les membres du Conseil de sécurité ont qualifié cette initiative comme étant une base pour le dialogue, la négociation et le compromis pour sortir de l’impasse le dossier du Sahara.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *