Signature d’une convention pour le soutien des centres d’appel au Maroc

En vertu de cette convention, signée par le ministre délégué chargé des Affaires économiques et générales, M. Rachid Talbi El Alami, et le PDG de la société Webcad, M. Frédéric Jousset, l’entreprise "s’engage à étendre son réseau de centres d’appel au Maroc pour un investissement de 100 millions de dirhams sur les trois années à venir, ce qui permettra la création de 1.000 emplois supplémentaires".

Pour sa part, le gouvernement "s’engage à assister, dans les meilleures conditions possibles et conformément à la réglementation en vigueur, la société dans le développement de son projet au Maroc".

Intervenant à cette occasion, M. Talbi El Alami, a souligné que cette convention intervient après l’accord signé il y a quatre ans avec la société, lequel accord a permis la création de 1.700 emplois.

Avec la création prévue de 1.000 emplois supplémentaires, la société Webcad sera l’une des plus grandes structures créatrices d’emploi dans le secteur des centres d’appels au Maroc, a ajouté le ministre qui s’est dit satisfait du développement rapide de ce secteur dans le Royaume.

Soulignant la détermination du gouvernement à soutenir ce développement en favorisant un environnement d’investissement compétitif, le ministre a fait savoir que le gouvernement s’engage à garantir, dans ce sens, plusieurs avantages à Webcad, notamment sur le plan de la formation.

De son côté, M. Jousset a indiqué que le choix du Maroc pour l’implantation des centres d’appels relevant de Webcad, filiale du groupe français Webhelp, "se justifie par le niveau élevé de la langue française dans ce pays, l’utilisation des technologies modernes, en plus de la qualité du cadre de vie dans le Royaume".

"Toutes les conditions de compétitivité sont réunies pour faire du Maroc une destination principale des centres d’appels francophones", a-t-il dit.

Webcad a été créée en avril 2002 à Rabat avec un capital à 80 pc marocain et 20 pc appartenant à la société mère Webhelp avant que celle-ci ne procède en 2004 à l’achat de la majorité des centres d’appels de Webcad qui compte environ 500 positions.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *