Sodea-Sogeta : La deuxième phase présentée à Madrid

Ce deuxième paquet de terres agricoles, pour lequel un appel d’offre vient d’être lancé, porte sur quelque 40.000 ha, qui seront cédés dans le cadre d’un partenariat public-privé sur une période de 40 ans maximum.
Selon des sources du ministère espagnol de l’Agriculture, la délégation marocaine tiendra une réunion avec les officiels espagnols, jeudi à Madrid.

Les représentants marocains se déplaceront le lendemain à Tolède (60 km au sud de la capitale) pour une rencontre avec des professionnels de la région de Castille-La Manche. Ils auront ensuite une réunion avec une association de jeunes agriculteurs espagnols (ASAJA).

La démarche suivie pour la deuxième phase de cession des terres de la Sodea et la Sogeta sera similaire à celle de la première tranche, avec une différenciation selon le type de projet prévu.

Les investisseurs espagnols dans le domaine agricole avaient montré un vif intérêt à bénéficier de la location à longue durée des terres agricoles au Maroc, en raison notamment de la saturation du secteur en Espagne, la proximité géographique et le faible coût de la main d’oeuvre.
La première phase, bouclée en 2005, avait permis de céder plus de 55.000 ha et généré des investissements d’environ 5 milliards de DH.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *