Un marocain succombe à ses blessures après avoir été lynché dans un restaurant de Johannesburg

Originaire de Casablanca, Abderrazak Fahmi (45 ans), a été admis, dans un état comateux, au service de réanimation de l’hôpital Baragwana (Johannesburg sud).

Selon un de ses compatriotes ayant assisté à la scène, Abderrazak Fahmi était attablé à un restaurant du quartier Boosyesn, lorsqu’il a eu une altercation avec le propriétaire des lieux. Le ton est monté et les deux hommes en sont venus aux mains. Au moins quatre serveurs se sont joints à leur patron pour assener des coups mortels à la victime.
De retour sur les lieux, le témoin a trouvé son compatriote gisant dans une mare de sang, la tête fracassée et les côtés brisées. L’ambulance a mis deux heures pour arriver sur les lieux.

Après avoir été placée à la morgue, la dépouille de la victime a été transférée, dimanche soir, vers un centre spécialisé pour autopsie afin de déterminer les causes exactes de la mort. La police a diligenté contre le propriétaire du restaurant une enquête pour meurtre.

La dépouille mortelle devrait être inhumée lundi après-midi au cimetière Avalon Lanesia de Johannesburg.
En situation irrégulière depuis son arrivée en Afrique du Sud, le 18 décembre 1994, le défunt était sans emploi et sans domicile fixe.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *