4G : Le OK de Benkirane

4G : Le OK de Benkirane

Abdelilah Benkirane a donné son OK ! Le chef de gouvernement a validé, hier 18 mars 2015, le rapport d’instruction élaboré par l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) relatif à l’attribution de licences utilisant des technologies mobiles de 4ème génération (4G) pour l’établissement et l’exploitation de réseaux publics de télécommunications.

En effet, trois sociétés de droit marocain ont déposé le 12 mars 2015 des dossiers de candidature en réponse à l’appel à concurrence. Il s’agit des trois opérateurs nationaux Itissalat Al-Maghrib, Médi Telecom et Wana Corporate. A noter que l’évaluation des dossiers de candidature a été effectuée, conformément aux attributions de l’ANRT, selon la loi n°24-96, sur la base des critères fixés préalablement dans le Règlement de l’appel à concurrence (RAC). 

«Les trois soumissionnaires ont proposé des offres de qualité, avec des engagements d’investissements devant contribuer au développement des infrastructures de télécommunications nationales», apprend-on auprès du régulateur des télécoms. C’est ainsi que l’évaluation des dossiers des trois soumissionnaires a donné lieu à certaines remarques de l’ANRT.

La première concerne les engagements pris en termes de couverture à la suite des cinq premières années des licences. Pour l’ANRT, ils sont supérieurs au minimum exigé dans le cadre de l’appel à concurrence. De même, les indicateurs de qualité de service proposés sont alignés sur les meilleures pratiques internationales.

Enfin, l’ANRT relève que la vision du marché et le business plan proposés par les soumissionnaires contribueront au développement du marché du haut et très haut débit mobile au Maroc. En effet, les trois dossiers de candidature déposés ont obtenu des notes supérieures au minimum requis de 70/100. C’est ainsi qu’Itissalat Al-Maghrib a été noté 81/100, Médi Telecom 80/100 et Wana Corporate 82/100. 

Par ailleurs, sur la base des offres financières présentées, les trois soumissionnaires sont déclarés attributaires provisoires des trois licences: Itissalat Al-Maghrib avec une contrepartie financière de 1 milliard de dirhams, Médi Telecom avec une contrepartie financière de 500,437 millions de dirhams et Wana Corporate avec une contrepartie financière de 503 millions de dirhams. A noter qu’en plus des montants des contreparties financières, les trois opérateurs contribueront aux frais du réaménagement du spectre des fréquences à hauteur de 860,4 millions de dirhams.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *