Amazon accélère son offensive dans les tablettes

Amazon accélère son offensive dans les tablettes

Le ton est posé. La confiance affichée. Jeudi dernier, le PDG d’Amazon, Jeff Bezos, a présenté la nouvelle génération du Kindle Fire, désormais doté d’un écran de haute définition disponible en deux formats, de 7 et 8,9 pouces. Vendu seulement 199 dollars, le premier Kindle Fire avait frappé par son prix, mais pas réellement par ses fonctionnalités. La version HD envoie un tout autre message. Outre son nouvel écran, elle embarque un meilleur processeur, un Wi-Fi plus performant et un stokage d’au moins 16 Go. Son logiciel de messagerie a été revu et l’application Skype sera installée par défaut. Plusieurs fonctions astucieuses ont été ajoutées au système Android de Google, comme le «Kindle FreeTime», qui limite le temps d’utilisation de la tablette et les applications accessibles aux enfants. La navigation dans les menus a aussi été repensée. Dans un style que n’aurait pas renié Steve Jobs, Jeff Bezos s’est livré à plusieurs comparaisons avec l’iPad d’Apple et la Nexus 7 de Google. «Avec le Kindle Fire HD, vous avez le meilleur matériel et les meilleures fonctionnalités», a promis le patron d’Amazon.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *