Apple prépare une forte entrée dans le streaming musical

Apple prépare une forte entrée dans le streaming musical

C'est le cas d’Apple qui s'active pour relancer iTunes. Selon le blog 9to5Mac, il met la touche finale à un service de streaming musical payant, qui va venir concurrencer Spotify, Deezer ou YouTube. Ces plates-formes d'écoute en ligne ne cessent de progresser, aux dépens du téléchargement à l'acte.

Longtemps absent sur ce marché, Apple se prépare donc à contre-attaquer. Selon la même source, il va utiliser Beats Music, une application du fabricant de casques Beats Electronics, qu'il a rachetée en mai dernier pour trois milliards de dollars. Apple va fondre les fonctions de Beats Music dans ses applications iTunes et Musique déjà disponibles sur iPod, iPad, iPhone et ordinateur.

Une partie des fonctions de Beats comme les playlists sera conservée, et les utilisateurs n'auront pas à recréer un compte. Le design de Beats sera entièrement retravaillé pour être plus fidèle aux applications Apple. Il sera possible de chercher et écouter de la musique en streaming dans le catalogue, mais aussi de sauvegarder des chansons dans sa librairie pour les écouter hors connexion. Le service proposera également des fonctionnalités sociales, comme le partage de la musique écoutée ou le fait de suivre un artiste.

Une version Android de ce nouveau service serait en préparation. Ce serait la première application Apple développée pour le système mobile de Google. Cette décision est motivée par les 84% de parts de marché d'Android au troisième trimestre 2014. De la même manière, en 2003, l'entreprise avait sorti une version d'iTunes compatible avec Windows afin de promouvoir l'iPod. En revanche, l'application pour Windows Phone (2,9% de parts de marché) ne serait pas dans les projets immédiats.

Le prix d'abonnement envisagé serait de 7,99 dollars par mois (7,99 euros selon la conversion habituelle pratiquée par Apple). Un tarif plus compétitif que les 9,99 euros par mois de Spotify, Deezer et Google, dans le but de toucher un large public.

L'entreprise aurait même essayé de descendre ce prix à 5 dollars par mois, arguant auprès des labels que c'était le montant mensuel moyen dépensé par les plus gros consommateurs sur iTunes. De son côté, Spotify cherche aussi à réduire les prix et en proposant des abonnements familiaux: chaque nouvel abonnement dans un même foyer coûte 50% moins cher.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *