Innovations: Google préparerait un mystérieux système d’exploitation

Innovations: Google préparerait un mystérieux système d’exploitation

Le géant américain Google développe un nouveau logiciel baptisé «Fuchsia». Il dispose déjà de deux systèmes d’exploitation, Android et Chrome OS.

Et comme son nom l’indique, sa couleur ne pouvait être que rose. Si la couleur est connue, les caractéristiques, elles, sont toujours entourées de mystères. D’après plusieurs sites spécialisés américains qui se sont basés sur des lignes de code retrouvées dans un projet publié sur le site GitHub, service en ligne d’hébergement et de développement de logiciels, ils ont pu lire cette phrase  «Rose + Violet == Fuchsia (un nouveau système d’exploitation). Interrogé par ces sources, Google n’a pas souhaité commenter cette découverte.
Google dispose déjà de deux systèmes d’exploitation: Android, pour le mobile, et Chrome OS, pour les ordinateurs. Néanmoins, plusieurs indices donnent une idée du futur de Fuchsia.

Ce nouveau système d’exploitation ne repose pas sur Linux. Ce logiciel libre, c’est-à-dire exploité et modifié gratuitement, est pourtant au cœur d’Android. Fuchsia lui préfère un programme baptisé «Magenta». Ce dernier est plutôt orienté vers l’Internet des objets. La version modifiée par Google permet néanmoins son utilisation sur mobile ou ordinateur. Le site spécialisé AndroidPolice énonce plusieurs théories: Fuchsia pourrait effectivement être utilisé pour des objets connectés. En mai, Google a présenté le Google Home, une enceinte intelligente. Il possède également les objets intelligents de Nest, filiale de sa maison mère Alphabet. Google dispose néanmoins déjà d’une plate-forme dédiée à l’Internet des objets, Brillo. Une autre théorie énoncée par AndroidPolice est celle d’une version allégée d’Android, qui équiperait des mobiles bas de gamme pas assez performants pour l’actuel système d’exploitation mobile de Google.

Il est enfin possible que Fuchsia remplace à terme Android et Chrome OS, afin d’avoir un logiciel unique sur tous les appareils. Cette stratégie a notamment été employée par Microsoft avec Windows 10, qui est utilisé sur mobile comme ordinateur. Au mois de juin, Google avait annoncé l’arrivée d’applications Android sur Chrome OS, signe d’un certain rapprochement entre les deux systèmes d’exploitation.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *