Kaspersky identifie une fausse application FaceApp

Kaspersky identifie une fausse application FaceApp

La société de cybersécurité Kaspersky vient de faire part de sa découverte d’une fausse application FaceApp virale. Laquelle a été dissimulée au sein d’un module de logiciel publicitaire.

«Cette fausse application est conçue pour amener les utilisateurs à penser qu’il s’agit d’une version certifiée de FaceApp, et qui infecte les périphériques des victimes à travers un module de logiciel publicitaire appelé «MobiDash». Une fois l’application téléchargée et installée, elle simule une panne. En tentant de la supprimer, un module malveillant demeure discrètement enregistré sur le terminal de l’utilisateur et commence à afficher des publicités», tient à préciser la société de cybersécurité à travers  un communiqué émis dernièrement.

Selon certaines données collectées par Kaspersky, pas moins de 500 utilisateurs uniques ont rencontré un problème au cours des deux derniers jours. Les premières détections liées à ce faux logiciel sont apparues le 7 juillet. Près de 800 modifications de modules différents ont alors pu être identifiées. «Les personnes qui sont derrière la diffusion de MobiDash cachent leur module de logiciel publicitaire sous le couvert d’applications et de services populaires. Nous nous attendons à ce que les téléchargements de cette fausse version de FaceApp soient amenés à s’intensifier durant les prochains jours. Nous incitons donc les utilisateurs à ne pas télécharger d’applications provenant de sources non officielles et à installer des solutions de sécurité sur leurs appareils afin d’éviter tout dommage», a affirmé Igor Golovin, responsable du pôle recherche sur la sécurité chez Kaspersky.

Rappelons que les produits Kaspersky détectent et bloquent tout type de menace lié à un virus donné: AdWare.AndroidOS.Mobidash.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *