Retour triomphal d’Apple face à Samsung

Retour triomphal d’Apple face à Samsung

Les deux marques qui dominent le marché mondial des smartphones viennent de publier à 24 heures d'intervalle leurs résultats pour le quatrième trimestre 2014. Apple a fait sauter les compteurs, avec ses 74,5 millions d'iPhone vendus en trois mois et ses 18 milliards de dollars de bénéfices.

En revanche, pour Samsung, le revers n'en est que plus fort. Le coréen boucle son cinquième trimestre de baisse consécutif dans les smartphones. Sa division mobile (qui comprend les smartphones et certains objets connectés) enregistre un recul de 64% de son bénéfice. Contrairement à Apple, Samsung ne précise pas le nombre de smartphones vendus. Il faut donc s'en remettre aux estimations des analystes.

Les premières, venues de Strategy Analytics, renvoient les deux géants à égalité, avec 74,5 millions de smartphones vendus sur cette période.

De son côté, IDC place encore Samsung sur la première marche du podium avec 75,1 millions de ventes. Mais ce dernier enregistre un recul de 11% en un an, contre une progression de 46% pour l'américain. Samsung détient désormais 20,1% du marché mondial des smartphones et Apple 19,85%, soit 6 points de plus que l'année dernière.

Les deux leaders réalisent toutefois des ventes trois fois plus importantes que leurs concurrents les plus proches.

Néanmoins, Samsung a été très fortement attaqué par ses concurrents chinois sur leur marché national. Son Galaxy S5 n'a pas non plus rencontré le succès escompté. En revanche, certains modèles comme le Galaxy Note 4 continuent de bien se vendre.

Au quatrième trimestre, Samsung Electronics a enregistré un recul de 36% de son chiffre d'affaires et de 28% de son bénéfice, respectivement à 48,6 milliards de dollars et 3,8 milliards. Si les ventes de smartphones sont en berne, le coréen enregistre de bons résultats pour sa division semi-conducteurs et ses téléviseurs.

Numéro un mondial sur ce marché, il résiste à la montée en puissance des groupes chinois et continue à prendre des parts à ses concurrents japonais. Toshiba vient d'ailleurs d'annoncer qu'il jetait l'éponge sur le marché américain où il renonce à vendre des téléviseurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *