Un espion dans le téléphone

Un espion dans le téléphone

Quelques problèmes de confiance dans votre couple, entreprise ou dans votre cercle d’amis ? Des solutions existent pour installer un mouchard sur un téléphone à l’insu de son propriétaire. Posons tout d’abord le décor. Le téléphone sur lequel le mouchard est installé s’appelle le téléphone cible. Le mouchard est téléchargé de l’Internet et installé sur le téléphone qui peut être de différents modèles. Il suffit en effet que le mouchard ait été développé pour le système d’exploitation du téléphone cible. On appelle événement un SMS, un appel téléphonique, une position GPS, un email. L’observateur est à proprement parler l’espion qui surveille en secret  les événements qui surviennent sur le téléphone cible. La cible envoie les événements vers un compte Internet sécurisé. Ceci est à l’origine d’un trafic GPRS. L’observateur va pouvoir lire les événements à partir du compte Internet sécurisé. L’observateur spécifie un numéro de téléphone qui est utilisé pour effectuer des appels espions et intercepter des appels. Ce téléphone est le téléphone espion. Les personnes qui communiquent avec le téléphone cible sont la tierce partie. Un appel espion vous permet d’écouter le téléphone cible. Il suffit d’effectuer un appel espion à partir du téléphone espion pour que le mouchard bascule sur le téléphone cible et vous permet d’écouter l’environnement du téléphone cible. L’interception d’appel est une fonctionnalité qui vous permet de spécifier une «Watch List». Il s’agit d’une liste de numéros qui une fois composés par le téléphone cible ou bien appelés par la tierce partie envoient une notification SMS au téléphone espion. L’observateur se sert alors du téléphone espion pour effectuer un appel espion qui permet de rejoindre la conversation en cours et de l’écouter. Le mouchard donne en permanence la position du téléphone cible. Si le téléphone cible a un GPS intégré, le mouchard donne directement les coordonnées GPS du téléphone cible. Il est possible bien entendu de visualiser la position du téléphone cible sur une carte. Si le téléphone cible n’est pas équipé d’un GPS, il existe une méthode alternative de géolocalisation : la méthode GSM la plus utilisée est celle du Cell ID. Cette méthode consiste à récupérer les identifiants des antennes GSM auxquelles le terminal est connecté. Par la suite, grâce à une base de données faisant le lien entre les identifiants des cellules et les positions géographiques des antennes, le terminal est capable de déterminer sa position et d’émettre une estimation. Ces bases de données peuvent être mises à disposition par les opérateurs pour leurs abonnés, ou par des sociétés privées qui recensent les antennes GSM ou ayant des partenariats avec les opérateurs. Étant donné que les bases de données Cell ID ne sont pas stockées localement dans le terminal, une connexion Internet de type GPRS/EDGE ou 3G peut être nécessaire afin d’émettre une requête pour obtenir la correspondance Cell ID / Longitude Latitude. Toute l’activité SMS du téléphone cible est enregistrée sur ce dernier de manière invisible et le mouchard envoie régulièrement des rapports sur un serveur web. L’observateur n’a qu’à se connecter à une interface web pour avoir les rapports. Le même principe s’applique aux emails et au journal des appels. Vous en savez maintenant assez sur le fonctionnement d’un mouchard téléphonique. Voulez-vous jouer à James Bond ?

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *