500.000 personnes déplacés en Irak à cause des violences

500.000 personnes déplacés en Irak à cause des violences

Plus de 500.000 personnes ont été contraintes de fuir les violences qui font rage dans la ville irakienne de Mossoul  dans le nord du pays. Selon l'Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), basée à Genève,  les combats survenus le week-end après l'attaque meurtrière lancée par le groupe extrémiste de l'Etat islamique en Iraq et au Levant (EIIL) ont également fait «un nombre important de victimes parmi les civils»

.

Le principal centre hospitalier de la ville est désormais inaccessible du fait qu'il est situé en pleine zone de combats. Dans ce sens, des mosquées ont été converties en cliniques pour soigner les blessés.

Selon l'OIM, l'usage des voitures est interdit dans la ville et les habitants fuient à pied, l'eau potable manque aux alentours de Mossoul et les réserves de vivres sont maigres.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *