Afghanistan : les élections de l’espoir

Huit personnes, dont un soldat français – le premier tué en Afghanistan depuis la chute des talibans – ont néanmoins été tuées au cours de violences liées aux militants de l’ancien régime fondamentaliste qui s’étaient engagés à perturber le scrutin. Près de 12,5 millions d’électeurs de 18 ans et plus étaient appelés à élire parmi 5.770 candidats leurs représentants à une assemblée nationale (Wolesi Jirga, 249 sièges) et dans 34 conseils provinciaux (420 sièges), pour la première fois depuis 1969.
"La participation a démarré lentement, mais s’est accélérée au fil de la journée", a indiqué le directeur de la commission électorale (JEMB), Peter Erben, en ajoutant que dans quelques districts (sur près de 400 dans tous le pays) du sud et du sud-est, certains bureaux de vote n’ont pas pu ouvrir pour des raisons de sécurité.
Shahir Zahine, directeur général du groupe de médias afghan Kilid, qui avait déployé des correspondants dans 24 des 34 provinces afghanes, a indiqué à l’AFP que "la participation devrait avoisiner les 50%, très en dessous des 76% de participation annoncée lors de l’élection présidentielle d’octobre 2004". Les premiers résultats devraient être connus vers le 10 octobre, les résultats définitifs étant prévus le 22 octobre. Selon nombre d’observateurs, le parlement devrait comprendre de nombreux élus liés aux anciens commandants moudjahidines du nord et de l’ouest et aux leaders tribaux du sud et de l’est, plus une minorité d’indépendants et anciens communistes. Un quart des sièges de la Wolesi Jirga et 30% de ceux des conseils de province sont réservés aux femmes.
Ces élections constituaient la dernière étape du processus de transition politique lancé par la conférence internationale de Bonn qui avait suivi la chute des talibans fin 2001, après l’adoption d’une constitution en janvier 2004 et l’élection présidentielle d’octobre 2004.

D’après Emmanuel Duparcq (AFP)

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *