Al-Zawahiri fustige le Hamas

Le numéro deux d’Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri, a vivement critiqué le mouvement palestinien Hamas, l’accusant de «soumission» aux Israéliens, dans un enregistrement audio dont des extraits ont été reproduits dimanche par la chaîne satellitaire qatariote Al-Jazira. «Aujourd’hui (…), la direction du Hamas a remis aux Juifs la plus grande partie de la Palestine. Le Hamas a finalement rejoint le train de l’ignominie et de la soumission de Anouar al Sadate», a déclaré Ayman al-Zawahiri, en référence à l’ancien président égyptien assassiné en 1981 après avoir signé un traité de paix avec Israël en 1979. «La direction du Hamas a vendu tout cela pour qu’on lui permette de garder le tiers du gouvernement. Mais quel gouvernement ? Un gouvernement qui n’a même pas le droit d’entrer ou de sortir (dans les/des territoires palestiniens) ou de se déplacer entre les parties (de ces territoires) sauf avec une autorisation d’Israël», a ajouté le bras droit d’Oussama ben Laden, en allusion aux restrictions de circulation imposées aux membres du gouvernement. Ce n’est pas la première fois que le bras droit d’Oussama ben Laden s’en prend au mouvement islamiste palestinien. Dans une vidéo diffusée le 20 décembre par Al-Jazira, il s’était élevé contre la tenue d’élections dans les territoires palestiniens qu’avait remportées le Hamas en janvier 2006, une pratique bannie par les radicaux islamistes, au premier rang desquels Al-Qaïda. «Seul le jihad (guerre sainte) et non les élections, peut libérer la Palestine», avait-il dit dans cette vidéo. Il avait aussi critiqué l’attitude du Hamas, mais sans le nommer, pour avoir notamment reconnu l’autorité du président palestinien Mahmoud Abbas. «Accepter la légitimité de Mahmoud Abbas (…), l’homme des Américains en Palestine, et mandater l’OLP (Organisation de libération de la Palestine), qui reconnaît Israël, pour négocier avec les Israéliens est un abîme qui mènera au bout du compte à l’élimination du jihad et à la reconnaissance d’Israël», avait-il dit.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *