Arrestation à Prague d’un Suédois suspecté de terrorisme

Recherché par Interpol, l’homme fait l’objet d’un mandat d’arrêt international émis par un juge américain, selon la même source.
Il a été interpellé alors qu’il descendait d’avion et placé en détention provisoire dans l’attente d’une décision de justice sur son éventuelle extradition, selon la police.
La police tchèque, tout comme l’ambassade suédoise ont refusé de communiquer l’identité du suspect ou tout autre détail sur les motifs de son interpellation.
Le quotidien suédois Expressen assure mardi que l’homme est recherché par l’agence de renseignements américaine CIA et par le FBI américain qui l’accusent d’être "l’homme de Ben Laden en Suède".
Washington tente depuis des années d’obtenir son extradition en l’accusant d’avoir établi des camps d’entraînement de l’organisation Al-Qaëda dans l’Etat américain de l’Oregon en 1999, selon la même source. L’homme serait aussi accusé de liens avec le groupe qui a perpétré les attentats de Londres le 7 juillet 2005, selon Expressen.
Il avait nié toute implication tout en déclarant, dans un entretien avec Expressen: "Vous n’avez pas besoin d’être un terroriste pour aimer Ben Laden".
Selon Expressen, l’homme avait été accusé en Suède de préparer des attaques terroristes il y a plusieurs années, puis relâché faute de preuves. Il avait ensuite été condamné à un an de prison pour des activités impliquant des armes.
Le ministère suédois des Affaires étrangères a seulement confirmé mardi l’arrestation d’un ressortissant suédois à Prague à la suite d’une "recherche internationale d’Interpol".

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *