Barack Obama prévoit une stratégie de retrait en Afghanistan

Le président américain Barack Obama estime que la seule action militaire ne suffirait pas à mettre un terme à la guerre en Afghanistan et suggère l’adoption d’une «stratégie de retrait» dans le cadre d’une politique globale pour ce pays. Dans un entretien accordé à l’émission de CBS «60 minutes», Obama a donné les grandes lignes de la stratégie américaine en Afghanistan et au Pakistan, dont il a demandé une révision à son administration et à son état-major et qu’il doit détailler prochainement. Il a affirmé que cette politique révisée impliquerait plus de moyens pour le développement économique de l’Afghanistan, un travail diplomatique plus soutenu avec le Pakistan et davantage de coopération avec les alliés internationaux que sous la présidence de George Bush. «Nous ne pouvons pas penser que la seule approche militaire en Afghanistan sera en mesure de résoudre nos problèmes», a déclaré Obama.
«Donc nous visons une stratégie globale. Et il y aura une stratégie de retrait (…) Il faut avoir à l’esprit que ce ne sera pas une dérive perpétuelle», a-t-il ajouté.
Barack Obama avait notamment critiqué son prédécesseur pour avoir ordonné l’intervention en Irak en 2003 sans avoir préparé de plan de retrait des troupes et d’avoir laissé cette guerre le distraire de la situation en Afghanistan, où l’insurrection des taliban connaît un sursaut depuis de nombreux mois. Admettant que la coalition internationale était loin de l’emporter sur ce front, Barack Obama a déjà ordonné l’envoi de 17.000 hommes supplémentaires en Afghanistan, où le contingent américain s’élève pour l’heure à 38.000 soldats. Les autres pays de l’Otan comptent au total quelque 30.000 militaires sur place et la plupart d’entre eux sont réticents à l’envoi de nouvelles troupes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *