Burkina Faso: Le Maroc félicite le nouveau président et accueille l’ancien

Burkina Faso: Le Maroc félicite le nouveau président et accueille l’ancien

Michel Kafando, un diplomate émérite, qui a représenté son pays durant une quinzaine d'années à l'ONU, sera alors officiellement à la tête du Burkina Faso pour un an. La période de transition s'arrêtera en novembre 2015 avec la tenue d'élections présidentielle et législatives.

A cette occasion, SM le Roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations à Michel Kafando.

 «Votre désignation par les forces vives de la nation pour conduire cette délicate période transitoire traduit leur grande confiance en votre riche expérience, votre sagesse et votre intégrité morale. Elle répond à la volonté du peuple du Burkina Faso d'aller de l'avant sur la voie de la consolidation de la démocratie pour la réalisation de ses aspirations à davantage de développement et de bien-être", souligne le Souverain dans ce message.





SM le Roi saisit cette occasion pour assurer le Président intérimaire du soutien constant du Maroc au Burkina Faso et réaffirmer Sa ferme détermination à oeuvrer, de concert avec M. Kafando, pour conférer une dynamique renouvelée aux relations de coopération fructueuse et de solidarité agissante qui unissent les deux pays, pour le bénéfice des deux peuples frères et pour le progrès, la prospérité et la stabilité du continent.

Par ailleurs, plus tard dans la soirée de jeudi 20 novembre 2014 le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération dans un communiqué que l'ancien Président du Burkina Faso, Blaise Compaoré, est arrivé, jeudi soir à Casablanca, accompagné de cinq personnes, et ce pour un séjour d'une durée déterminée.



 «Le Royaume du Maroc, qui a des liens historiques, humains et politiques forts avec le Burkina Faso, réitère son soutien au processus de transition dans ce pays et félicite le peuple burkinabé frère et ses forces vives pour l'esprit de patriotisme et de responsabilité dont ils ont fait preuve dans cette phase importante de leur histoire», ajoute le communiqué.
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *