Des mesures de sécurité exceptionnelles durant le Ramadan

Des mesures de sécurité exceptionnelles durant le Ramadan

Des mesures de sécurité exceptionnelles ont été mises en place en Algérie durant le mois sacré du Ramadan, suite aux derniers attentats meurtriers, qui ont secoué le pays, rapportent mardi des journaux locaux. Les services de sécurité, cités par le quotidien Chourouk, font état du renforcement des mesures de sécurité autour notamment des mosquées et des marchés ainsi que sur les lieux où la circulation est dense durant le Ramadan, en vue de prévenir des attentats terroristes. Des agents de la police en civil seront déployés en la circonstance, ajoute le journal, qui indique que ces mesures concerneront également les stades abritant des manifestations sportives notamment celles prévues à Alger et Blida (50 km au sud de la capitale) les 5 et 11 septembre prochain. «Des mesures spéciales pour le mois du Ramadan», titre mardi à la Une, le quotidien Liberté, citant le porte parole du gouvernement algérien, Abderrached Boukerzaza. Chourouk, citant des sources sécuritaires, rapporte que des hélicoptères de la gendarmerie devront assurer une couverture aérienne de jour comme de nuit notamment lors de la rupture du jeûne, marquée par une nette diminution de la circulation, un moment propice que mettraient à profit les groupes armés pour s’infiltrer dans une région précise ou pour poser des explosifs. Une série d’attentats suicides ont été perpétrés la semaine dernière aux Issers, dans la wilaya de Boumerdès (50 km à l’est d’Alger) et à Bouira (120 km à l’est de la capitale) faisant plus de 70 morts et des dizaines de blessés, en majorité des civils.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *