Elections : Le Front National «premier parti de France» après les attentas

Elections : Le Front National «premier parti de France» après les attentas

Le parti d'extrême a ainsi obtenu au premier tour un score national historique de 28% des voix, suivi par l'opposition de droite (27%) et les socialistes du président François Hollande (23,5%), selon les dernières estimations du ministère de l'Intérieur.

Le FN est arrivé en tête dans au moins six régions sur 13. Les responsables  du FN ont salué «un résultat historique» se revendiquant «premier parti de France».

Un deuxième tour est prévu le 13 décembre. Ces régionales constituent le dernier test électoral avant la présidentielle de 2017. 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *