Enquête de l’armée américaine sur la mort de 15 civils irakiens

Selon le magazine, l’incident a eu lieu le 19 novembre 2005 lorsqu’une bombe placée sur une route a touché un véhicule Humvee transportant des Marines près de Haditah.

La bombe avait tué le caporal Miguel Terrazas, originaire d’El Paso (Texas).

Un rapport des Marines écrit le lendemain de l’incident faisait état de la mort de Terrazas et de 15 civils irakiens après une attaque du convoi à l’arme légère qui avait entraîné une riposte des Marines.

Mais, selon Time, des témoins et des responsables locaux ont indiqué lors de l’enquête menée par l’armée que les civils étaient désarmés et avaient été tués dans les maisons d’un village lors d’une opération de représailles menée par les Marines après l’attaque.

Sept femmes et trois enfants figuraient parmi les civils tués par les Marines, selon le magazine.

Selon des organismes de défense des droits de l’homme cités par Time, si ces accusations sont vérifiées, il s’agirait du plus plus grave cas de meurtre délibéré de citoyens irakiens par des militaires américains depuis le début de la guerre en Irak.

L’enquête a été lancée par l’armée en janvier après que Time eut présenté à des responsables militaires à Bagdad des témoignages sur l’incident.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *