Espionnage: Washington se prépare à d’autres accusations

Espionnage: Washington se prépare à d’autres accusations

Les Etats-Unis ont dit, vendredi, s’attendre à ce que d’autres accusations d’espionnage « fassent surface » à travers le monde relatives aux programmes d’écoutes téléphoniques et électroniques menés par la l’Agence américaine de sécurité nationale (NSA). 

« Nous nous attendons entièrement à ce que d’autres accusations fassent surface (…) en raison du gros volume d’informations sensibles divulguées par Edward Snowden » l’ancien consultant de la NSA actuellement réfugié à Moscou, a déclaré la porte-parole du Département d’Etat US, Jennifer Psaki.

La porte-parole a fait savoir, par ailleurs, qu’une « évaluation » des opérations américaines de collecte de renseignements et d’écoutes téléphoniques a été lancée sur la demande du président Barack Obama, précisant que l’objectif de cet examen, qui devra être achevé d’ici la fin de l’année, est justement d’évaluer la façon de collecte de ces renseignements et leur utilité.

Plusieurs alliés notamment européens de Washington, dont la France, l’Allemagne et l’Espagne, ont exprimé cette semaine leurs protestations et mécontentements suite aux informations publiées par la presse sur de présumées opérations d’espionnage et d’écoutes téléphoniques menées par la NSA et touchant les leaders et les citoyens de ces pays.

Mme Psaki a indiqué, à cet égard, que les Etats-Unis ont entamé un « dialogue » avec ces pays afin de « répondre à leurs inquiétudes », tout en assurant que les services de renseignement américains n’opèrent pas de « manière effrénée » et « sans contrôle ».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *