Fatah et Hamas se répartissent les portefeuilles

Un accord de principe a été trouvé, jeudi dernier, sur une  répartition des postes ministériels dans un gouvernement d’union nationale,  lors du dialogue inter-palestinien à la Mecque, ont affirmé des responsables des mouvements Fatah et Hamas.
«Un accord a été obtenu sur la question des portefeuilles (ministériels)», a  indiqué Maher Moqdad, un porte-parole du Fatah, indiquant que «le dossier  est clos».
De son côté, une source de la délégation du Hamas a fait savoir qu’un accord sur la répartition des portefeuilles ministériels a été obtenu.
Selon cette même source, en vertu de cet accord «sept ministères iront au  Hamas, six au Fatah, quatre à des représentants d’autres formations. Cinq  autres portefeuilles seront réservés à des indépendants dont ceux des Affaires  étrangères et de l’Intérieur».
«Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, aura à choisir un  ministre de l’Intérieur indépendant, parmi cinq noms que lui soumettra le  Hamas», a précisé la même source.
Le ministère de l’Intérieur constitue jusqu’à présent l’un des points d’achoppement à la formation d’un gouvernement palestinien d’union nationale.
Mercredi, le président palestinien, Mahmoud Abbas et le responsable du  bureau politique du mouvement Hamas, Khaled Mechaal, ont exprimé leur  volonté de parvenir à un accord pour régler la crise palestinienne.
«Nous ne sortirons de ce lieu saint (La Mecque) qu’après avoir conclu un  accord» pour mettre fin aux violences inter-palestiniennes dans la bande de Gaza et à favoriser la formation d’un gouvernement palestinien d’union nationale, a  indiqué M. Abbas à l’ouverture de cette rencontre organisée à La Mecque, à  l’initiative du Roi Abdallah Ibn Abdelaziz d’Arabie Saoudite. Une initiative louable pour mettre un terme à un conflit qui semble avoir pris du temps.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *