Irak : Les deux diplomates algériens exécutés

Le groupe du chef d’Al-Qaïda en Irak Abou Moussab al-Zarqaoui a annoncé mercredi sur Internet avoir exécuté les deux diplomates algériens qu’il avait enlevés à Bagdad.
"Vos frères dans la branche militaire de l’Organisation Al-Qaïda en Mésopotamie ont procédé mercredi 27 juillet à l’application du verdict du tribunal islamique. Le président de la mission diplomatique algérienne Ali Belaroussi et l’attaché diplomatique Azzedine Belkadi ont été ainsi tués", affirme un communiqué mis en ligne sur un site islamiste. Ce groupe avait déjà annoncé avoir assassiné le chargé d’affaires égyptien Ihab al-Chérif, enlevé le 2 juillet à Bagdad. L’Algérie avait auparavant rappelé son personnel diplomatique de Bagdad à la suite de l’enlèvement de ses deux diplomates la semaine dernière dans la capitale irakienne.
« Je confirme qu’il n’y a plus de diplomates algériens à Bagdad. Ils ont quitté (l’Irak) avec la famille du diplomate enlevé (Ali Belaroussi) », avait déclaré aux journalistes Abdelkader Messahel, ministre chargé des Affaires africaines. La branche irakienne d’Al Qaïda menace dans un communiqué publié sur internet d’exécuter le chef de la mission diplomatique algérienne, Ali Belaroussi, et son adjoint, Azzedine Belkadi, enlevés la semaine dernière à Bagdad.
Devant cette décision, l’organisation dirigée par le Jordanien Abou Moussab Zarkaoui avait menacé de tuer les deux hommes représentant "le gouvernement apostat algérien".

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *