Irak : un colonel et trois autres militaires tués dans une attaque

Quatorze obus de mortier se sont abattus à l’aube sur leur base, Al-Salam, située à Madakn, à 20 km dans le sud de la capitale, tuant un colonel, identifié comme Adnane et trois membres de son unité, a indiqué une source au ministère de l’Intérieur.

Après l’attaque qui a fait trois blessés, les forces irakiennes ont ratissé la zone, arrêtant 50 suspects, dont un Syrien.

A Latifiyah, plus au sud, l’armée irakienne et la Force multinationale ont annoncé dans un communiqué avoir tué un "terroriste" et arrêté onze insurgés dans une riposte à une attaque rebelle à l’armée légère dans cette région.

Dans une autre attaque près d’Iskadariyah (sud), un rebelle a été blessé et trois autres arrêtés, selon le communiqué.

Iskandariyah et Latifiyah font partie du "triangle de la mort", une région dangereuse au sud de Bagdad où les attaques rebelles, les meurtres et les enlèvements sont fréquents.

Dans une autre attaque dans la région de Baaqouba, à 60 km au nord de Bagdad, des hommes armés ont tiré sur deux camions transportant des matériaux de construction, tuant les deux chauffeurs.

L’attaque s’est produite à Khan Bani Saad, 25 km au sud de Baaqouba. Un officier de la police qui patrouillait dans le secteur a été blessé par l’explosion d’une bombe, selon la même source.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *