Israël ignore les injonctions de l’ONU

Israël continue de défier l’ONU en maintenant le siège du leader palestinien Yasser Arafat dans son QG de Ramallah, en Cisjordanie. Dans une déclaration publiée par l’agence palestinienne Wafa, Arafat demande à «la communauté internationale de contraindre Israël à lever le siège». Même si Bush a jugé l’arrogance israélienne de «contre-productive», il est hautement improbable qu’Israël obtempère aux exigences de l’ONU.
Plus de 30.000 Palestiniens sont ainsi descendus dans les rues de Ramallah, armés de casseroles, de plateaux de fer et de cuillères en bois, manifester leur soutien à «Abou Ammar». «Nous voulons aller jusqu’à la Mouqataâ pour libérer notre président», scandaient au son des klaxons des grappes de manifestants debout dans des voitures. «Il y a des limites à la misère des gens. Il est temps que le camp de la paix se réveille en Israël, nous n’en pouvons plus», déclarait un manifestant. Un vieil homme affirmait, la voix haute : «Je suis ici pour donner de la force à mon président. Regardez mes filles, elles ne peuvent pas aller à l’école.
Nous n’avons aucune arme, nous voulons juste la paix. Si nous avons peur des soldats ? Nous sommes déjà en train de mourir. Rien ne peut plus nous faire peur.» À la veille de la célébration de l’anniversaire de la deuxième Intifada, les Etats-Unis continuent à clamer que «les actions entreprises par les Israéliens n’aidaient pas à l’établissement et au développement des institutions nécessaires à l’émergence d’un Etat palestinien» et ne servaient pas la recherche de la paix.
L’Autorité palestinienne s’est félicitée de cette déclaration. Des unités israéliennes, alignant 90 blindés appuyés par des dizaines d’hélicoptères d’assaut, ont pénétré dans deux quartiers périphériques de Gaza où elles ont dynamité des habitations et assassiné une dizaine de civils palestiniens.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *