La police népalaise tire sur des manifestants

La police a tiré en direction des manifestants protestant contre le roi Gyanendra qui a pris les pleins pouvoirs le 1er février 2005, à Kalanki, un des principaux points d’entrée dans Katmandou, a dit un photographe de l’AFP.

Le type de balles utilisées, réelles ou en caoutchouc, n’a pu être  déterminé.

Des grenades lacrymogènes ont également été tirées et au moins trois hommes ont été battus jusqu’à s’évanouir durant une charge des forces de l’ordre  contre la foule.

L’opposition a maintenu son appel à manifester jeudi à Katmandou, en dépit d’un couvre-feu décrété dans la capitale, avec autorisation de tirer à vue sur les contrevenants.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *