Le chef d’état-major des forces armées françaises en Mauritanie

Le chef d’état-major des forces armées françaises en Mauritanie

Le chef d’état-major des forces armées françaises, le général Jean-Louis Georgelin, se trouvait dimanche, à Nouakchott dans le cadre d’une visite en Mauritanie, a-t-on appris auprès d’une source diplomatique.
«Le général Georgelin est en visite à Nouakchott, il a vu le ministre de la Défense et s’est entretenu avec son homologue mauritanien. Il a été reçu lundi par le président mautritanien, Mohamed Ould Abdelaziz, avant de se rendre le même jour à Chinguitty, dans la région stratégique de l’Adrar», a ajouté cette source, qui a requis l’anonymat. Le chef d’état-major français devait notamment visiter l’école militaire de la ville d’Atar, qui fut un important centre de garnison des troupes coloniales françaises avant l’indépendance, et s’entretenir avec le commandant des troupes parachutistes qui y sont basés.  Cette visite, programmée de longue date, selon la même source, a lieu une semaine après une rencontre bilatérale dans la capitale mauritanienne sur les questions sécuritaires dans ce pays et dans la région sahélienne. La rencontre avait permis l’établissement d’une «feuille de route» sur les axes de coopération sécuritaire, avait-on appris auprès des participants. Depuis deux ans, la Mauritanie est la cible d’attaques de la mouvance d’Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), qui a notamment revendiqué l’attentat suicide perpétré le 8 août, près de l’ambassade de France à Nouakchott. Un jeune Mauritanien s’était tué en faisant exploser la charge qu’il transportait, blessant légèrement deux gendarmes français et une Mauritanienne.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *