Le CLP entérine la création du poste de Premier ministre

Les députés palestiniens se sont prononcés lundi par 64 voix pour (trois contre et quatre abstentions) la création du poste de Premier ministre déjà approuvé deux jours plus tôt par le Conseil central de l’Organisation de libération de la Palestine. Le vote n’a cependant pas porté sur le choix de celui qui remplira cette fonction – qui consiste à réformer l’Autorité au préalable à une relance du processus de paix israélo-palestinien.
Une autre séance parlementaire est prévue à cet effet. Il ne fait cependant nul doute que le choix d’Abou Mazen, fait par Yasser Arafat, devrait être entériné par le CLP même si l’intéressé attend toujours de connaître ses futures prérogatives.
Le secrétaire général de l’OLP est considéré comme un modéré pour avoir notamment dénoncé la « militarisation » de l’Intifada, et appelé les groupes armés à une trêve d’un an afin de redonner une chance à la paix. Mahmoud Abbas pourrait d’ailleurs obtenir du CLP les pouvoirs qu’il réclame même si les questions de la sécurité et des négociations avec les Israéliens devraient restées sous le contrôle du président. Ce même lundi, l’armée israélienne a de son côté annoncé un retrait partiel de ses troupes de la Bande de Ghaza et de Cisjordanie. Elles ont notamment quitté les positions qu’elles occupaient depuis vendredi devant le camp de réfugiés de Djabalya et deux autres localités de la Bande de Gaza.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *