Mondial 2014: la construction d’un stade suspendue après la mort de cinq ouvriers

Mondial 2014: la construction d’un stade suspendue après la mort de cinq ouvriers

Marcleudo de Melo Ferreira, 22 ans, est le cinquième ouvrier décédé au Brésil sur les chantiers des stades du mondial 2014. C’est précisément sur le chantier du stade Manaus, censé être achevé le 15 janvier 2014, que le jeune homme a trouvé la mort, en tombant du toit, samedi dernier.

Suite à ce cinquième accident, la justice brésilienne a ordonné la suspension partielle de la construction du stade de Manaus, qui abritera quatre matchs en juin 2014 à l’occasion de la coupe du monde.

« La décision doit s’appliquer à toutes les activités en hauteur, en particulier l’installation du toit et de la façade de l’Arena Amazonia », déclare le coordonnateur d’UGP Copa, l’organisme responsable de l’ensemble des projets liés à la Coupe du monde à Manaus.

Un arrêt temporaire, le temps de faire le point sur les mesures de sécurité des ouvriers.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *