Nouvelle montée de tension

Trois Palestiniens ont été blessés, dont un grièvement, jeudi au cours d’affrontements avec l’armée israélienne à Jénine, dans le nord de la Cisjordanie. Les accrochages, observés depuis plusieurs jours, ont commencé lorsque des soldats ont tenté d’arrêter des activistes recherchés dans la ville et le camp de réfugiés adjacent. D’autres échanges de tirs ont aussi eu lieu dans la matinée dans le nord de la bande de Ghaza, au cours desquels un Palestinien, Mahmoud Syam, membre des Brigades des martyrs d’Al-Aqsa, a été abattu. L’armée israélienne a fait état de deux blessés dans ses rangs.
A moins de 48 heures du nouvel an juif, la tension est brusquement montée en Israël et dans les territoires occupés. Un peu plus tôt le matin, un char israélien avait sauté sur une charge, près du point de passage de Kissoufim. Des blindés israéliens avaient alors pénétré à Rafah et Deir El-Balah. A Rafah, ils ont détruit 4 maisons au bulldozer et arrêté trois Palestiniens avant de se retirer. Ces opérations faisaient suite à la saisie d’une voiture piégée dans la nuit de mercredi à jeudi, au niveau d’un barrage routier à 60 km au nord de Tel-Aviv. Cette découverte avait été suivie de l’arrestation, durant cette même nuit, de quatre Palestiniens dans le secteur de Naplouse, dont deux militants du Hamas accusés, quant à eux, de préparer un attentat suicide en territoire israélien à l’occasion du nouvel an.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *