Obama soutient Emanuel dans l’affaire Blagojevich

Arrêté la semaine dernière, Rod Blagojevich est soupçonné d’avoir tenté de monnayer le siège laissé vacant par Obama au Sénat des Etats-Unis. En sa qualité de gouverneur de l’Illinois, c’est à lui en effet qu’incombe la tâche de désigner son successeur. Depuis que l’affaire a éclaté, l’équipe de transition réunie par Obama s’efforce d’établir un cordon entre le président élu et ses proches et Blagojevich. Mais le Chicago Sun-Times affirme mercredi que Rahm Emanuel a pressé en privé l’administration Blagojevich de choisir Valerie Jarrett, une proche d’Obama. Emanuel, élu de l’Illinois à la Chambre des représentants, aurait demandé à ce que sa nomination intervienne dans un délai fixé, ajoute le journal. Discuter de cette nomination n’aurait aucun caractère illégal. Mais reste à savoir si Rahm Emanuel ou Valerie Jarrett, qui a depuis retiré sa candidature, étaient au courant de l’intérêt financier que Blagojevich voulait semble-t-il en tirer. Sur MSNBC, David Axelrod, stratège électoral et conseiller d’Obama, lui a apporté un soutien appuyé. «Je connais Rahm depuis très longtemps. J’ai travaillé étroitement avec lui. C’est une personne dotée je pense d’une grande intégrité et de compétences sans pareil», a-t-il dit. «Je n’ai aucune inquiétude le concernant, il est un grand atout pour nous, et il sera un grand atout pour notre pays».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *