Succédant au Rwandais Donald Kaberuka: Le nigérian Akinwumi Adesina prend les rênes de la BAD

Succédant au Rwandais Donald Kaberuka: Le nigérian Akinwumi Adesina prend les rênes de la BAD

Et c’est le ministre de l’agriculture nigérian, Akinwumi Adesina, qui a été élu président de la stratégique Banque africaine de développement (BAD). «Je suis très ému aujourd’hui. Vous m’avez donné une grande responsabilité», a lancé M. Adesina, 55 ans, s’exprimant à la tribune devant les gouverneurs qui l’ont élu à Abidjan.

Il faut dire qu’après six tours de scrutin, le candidat nigérian a devancé, avec 58,10% des voix, le Tchadien Bedoumra Kordje, deuxième avec 31,62% des voix, et qui était soutenu par la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac). La ministre cap-verdienne des finances, Cristina Duarte, qui aurait pu être la première femme et la première lusophone à hériter de la présidence de la BAD, est arrivée troisième avec 10,27%.

Ainsi, le nouveau patron de la banque, qui prendra ses fonctions le 1er septembre, a rendu hommage à son prédécesseur, le Rwandais Donald Kaberuka, qui tire sa révérence après deux mandats de cinq ans. «Je serai un président responsable et humble pour que nous marchions tous ensemble afin de poursuivre l’excellent travail de Donald Kaberuka», a promis M. Adesina.

Pour sa part, le président sortant a adressé ses «félicitations chaleureuses» à l’heureux élu, prédisant qu’il ferait un «excellent boulot». A noter qu’élu personnalité africaine de l’année en 2013 par le magazine Forbes pour ses réformes dans le secteur agricole, M. Adesina représente un pays considéré comme l’une des nouvelles locomotives économiques du continent africain, sachant que le Nigeria est le premier producteur de pétrole et le pays le plus peuplé du continent.      

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *