Yémen : L’opposition veut s’unir face à la perspective d’un retour de Saleh

Yémen : L’opposition veut s’unir face à la perspective d’un retour de Saleh

L’opposition yéménite a décidé de former une coalition pour tenter de fédérer ses composantes et se préparer à un éventuel retour du président Ali Abdallah Saleh, hospitalisé en Arabie Saoudite. Les opposants ont approuvé, mardi soir, le projet d’«un conseil national de coalition», a indiqué, mercredi, à l’AFP Ahmed al-Sabri, porte-parole de la commission chargée de préparer l’émergence de cette instance. L’objectif, a-t-il dit, est de fédérer au sein de ce conseil les partis de l’opposition parlementaire du Forum commun, les jeunes protestataires qui campent dans la rue, les représentants de la société civile, ceux du Mouvement sudiste, les rebelles chiites du nord et des personnalités indépendantes. La commission préparatoire compte annoncer la naissance du conseil national de coalition le 1er août, a précisé M. Sabri. La mission de cette structure serait, selon lui, de relancer la contestation contre le régime du président Saleh, blessé dans un attentat et soigné à Ryad depuis le 4 juin, dont le retour au Yémen est annoncé pour bientôt. Cette démarche est destinée, selon des opposants, à mettre fin aux divisions qui sont apparues parmi les contestataires. «Les animateurs des protestations agissent sans coordination», a souligné un opposant qui s’exprimait sous le couvert de l’anonymat, évoquant des différends à Sanaa entre les représentants des rebelles zaïdites (des chiites) et ceux d’al-Islah, des islamistes sunnites. «Des doutes agitent certains protestataires sur les intentions du général dissident Ali Mohsen al-Ahmar», certains se demandant s’il n’est pas un allié objectif du régime, a-t-il ajouté.
L’un des signes des divisions a été l’annonce par un groupe de protestataires de la formation d’un Conseil de transition, qui n’a pas été bien accueilli par le reste des opposants.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *