Portrait : Qui est Abdelaziz El Omari, le futur maire de la ville de Casablanca

Portrait : Qui est Abdelaziz El Omari, le futur maire de la ville de Casablanca

Qui aurait cru que Abdelaziz El Omari serait le futur maire de la ville de Casablanca ?

Et pour cause : Ce natif d’Errachidia a, jusqu’au dernier jour avant la campagne électorale, résisté à l’offre de se présenter aux élections communales et régionales du 4 septembre 2015, si ce n’est l’insistance de Abdellah Benkirane, secrétaire général du parti de la Justice et du Développement (PJD). C’est ce qu’a confié à ALM un membre du secrétariat général du parti.

 

Plus encore, d’après la même source, Abdelaziz El Omari venait à peine de déménager de Casablanca à Rabat pour mieux assumer sa mission de ministre chargé des Relations avec le Parlement et la Société civile, poste qu’il occupe depuis mai 2015 en remplacement à Lahbib Choubani.

Désormais, cet homme de confiance d’Abdellah Benkirane sera obligé de revenir s’installer dans la grande métropole où il est appelé à imposer un nouveau style de gestion pour régler les divers problèmes du ressort de la mairie : les bidonvilles, les marchants ambulants, la gouvernance, la communication avec les bidaouis…

 

Et selon les responsables de son parti, ce père de quatre enfants "intègre et pragmatique" est suffisamment outillé pour sa nouvelle responsabilité, notamment de par sa formation académique et son expérience en politique. En effet, ce cadre qui a rapidement gravi les échelons du parti de la lampe est titulaire d’un diplôme d’ingénieur d’Etat en Electronique de l’Ecole Mohammedia en 1994, d’une licence en Droit public (2010) et d’un master en gouvernance locale (2014) de la Faculté de Droit de Mohammedia.

 

Dans le domaine politique, M. El Omari a été, secrétaire régional du PJD pour la région du Grand Casablanca entre 2008 et 2012. Période durant laquelle les élus locaux du PJD à Casablanca ont mené la vie dure à Mohammed Sajid, alors maire de la ville.

 

 

Membre du Conseil national et du secrétariat général du PJD, M. El Omari a été président du groupe PJD à la chambre des représentants (2011/2012), et depuis 2012 directeur général du parti. Fonction spécialement taillée pour lui à l’issu du dernier congrès du PJD, ce qui montre la confiance que placent en lui les dirigeants du parti, particulièrement le numéro 1 du PJD.

 

M.Omari a aussi été député lors de trois législatures (2002/2014).

Interrogé par ALM sur sa désignation par M.Benkirane pour être futur maire de Casablanca,  M.El Omari s’est déclaré être : « conscient de l’énormité de la confiance et la responsabilité accordés par les citoyens marocains ».

«Nous sommes prédisposés à collaborer avec tous les acteurs. Nous remercions le peuple pour la confiance qu’il a placé en nous », a-t-il souligné.

 

Concernant les alliances dans le conseil de la ville de Casablanca, M.El Omari a indiqué : «Conformément aux consignes contenues dans le communiqué commun des partis formant la majorité gouvernementale,  nous privilégierons au niveau local les alliances avec les membres de cette coalition. Les rares exceptions nécessiteront l’accord du secrétariat général»  

 

Pour rappel, Abdelaziz El Omari a été désigné par Abdellah Benkirane, secrétaire général du PJD  candidat à la mairie de la ville de Casablanca. Et ce, à l’issu de la victoire du parti de la Justice et du Développement (PJD) dans la région du Grand- Casablanca-Settat lors des élections communales et régionales du 4 septembre 2015,

 

A noter que selon les résultats issus du dépouillement des bulletins de 90 % des bureaux de vote, le PJD a pu engranger 30 sièges dans le Conseil de la région et 74 sièges dans le Conseil de la ville, parmi les 147 sièges que compte le Conseil.
En comparaison avec les résultats des élections communales du 12 novembre 2009, lors desquelles le PJD avait occupé la quatrième place au niveau de la région du Grand Casablanca avec 98 sièges, derrière le PAM (195 sièges), le RNI (138 sièges) et le PI (126 sièges), le PJD a réalisé lors du scrutin de 2015 un grand pas en avant

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *