Dakhla : Pour un échange culturel et scientifique entre Al Akhawayn et l’AREF

Dakhla : Pour un échange culturel et scientifique entre Al Akhawayn et l’AREF

Cette convention a été signée par Mohamed Bellouch, directeur de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) de Oued Edahab-Lagouira et Ahmed Legrouri, doyen de l’Ecole de sciences et d’ingénierie à l’Université Al Akhawayn. Elle porte sur le développement des liens de coopération entre les deux établissements. Comme elle permettra de favoriser l’échange et la communication à travers des programmes communs de recherche et de développement bien définis.
Cette convention, signée en présence des responsables et élus locaux et des représentants d’associations pédagogiques, éducatives et des parents d’élèves, concerne dans un premier temps le domaine de la didactique et plus particulièrement l’utilisation des technologies de l’information et de la communication dans l’éducation (TICE). Elle porte également sur la collaboration entre les deux parties pour la réalisation de programmes coordonnés de formation et de recherche, l’organisation conjointe de séminaires, colloques, stages, sessions de formation initiale et continue et autres manifestations scientifiques et culturelles intéressant les deux établissements. Les deux parties s’engagent également à échanger toutes les informations, la documentation scientifique et du matériel d’enseignement et de recherche relatifs aux projets établis en commun. Dans une allocution à cette occasion, M. Bellouch a souligné que la signature de cette convention intervient dans un contexte particulier coïncidant d’abord avec le lancement du programme d’urgence pour la réforme du système éducatif, en tant que secteur important érigé au rang des priorités nationales. Cette convention, a-t-il dit, intervient également au moment où le peuple marocain célèbre le 34ème anniversaire de la glorieuse Marche Verte, marqué par le discours royal dans lequel le Souverain a annoncé un plan intégré qui devra contribuer au développement de la région. M. Bellouch a indiqué que cette convention permettra aux cadres de l’académie et aux fils de la région, en général, «de s’ouvrir sur des horizons cognitifs et académiques prometteurs, en mesure de contribuer au développement de la région et à son adhésion à la société du savoir et de multimédia», annonçant que la région sera dotée d’une médiathèque qui sera dirigée par l’un des cadres administratifs de l’AREF. A travers cette convention, a-t-il poursuivi, l’académie parie sur le développement de ses ressources pédagogiques numériques et sur le renforcement des capacités de ses cadres au moyen de sessions de formation et de stages, sous l’encadrement du centre d’innovation en technologies de l’information pour le développement humain (CITI) de l’Université Al Akhawayn.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *