Errachidia : La SNTL se restructure

Les travaux du 2ème conseil d’administration de la Société nationale des transports et de la logistique ont été présidés, lundi 16 juin à Rabat, par le ministre de l’Equipement et du Transport, Karim Ghellab, en présence des administrateurs et du directeur général de la société, Lahbib El Gueddari. A l’ordre du jour de cette réunion figuraient notamment la présentation de l’activité de l’année 2007 et des cinq premiers mois de l’année en cours, l’examen des comptes de résultat de l’exercice 2007 et d’autres questions, indique un communiqué du ministère, transmis mardi à la MAP. Dans une allocution, M. Ghellab a indiqué que la création de la SNTL a fait l’objet d’un long processus de préparation et de mise à niveau, estimant qu’une première étape d’assainissement et de redressement pour la réhabilitation et l’instauration du nouveau projet d’entreprise était primordiale. La deuxième étape a porté sur la consolidation des acquis et le recentrage sur son métier de base, à savoir la charge complète par la mise en place d’une stratégie commerciale agressive et de proximité, a-t-il ajouté. Quant à la dernière étape, en cours, elle porte sur la diversification des activités de l’entreprise que M. Ghellab a qualifiée de «condition nécessaire» à sa pérennité et à sa croissance. Selon le communiqué, le ministre a également mis l’accent sur l’importance de développer une réelle compétitivité logistique pour l’économie nationale, comme étant l’un des objectifs principaux du programme gouvernemental 2008-2012. Il a appelé la SNTL à redoubler d’efforts pour la concrétisation de son programme d’investissement, notamment les plates-formes de Mohammedia et de Tanger Med. M. El Gueddari a, pour sa part, souligné la conjoncture dans laquelle avait évolué l’entreprise en 2007, caractérisée essentiellement par une concurrence très farouche entre les opérateurs de transport routier de marchandises et une baisse conséquente des prix de transport et qui ont eu un impact négatif sur les performances de l’entreprise. En 2007, la SNTL a transporté 16,83 MT et réalisé un chiffre d’affaires de 697 MDH . Quant aux résultats financiers, la SNTL a terminé l’exercice 2007 avec un résultat net de 107,45 MDH contre 39,8 millions une année auparavant, rappelle le communiqué. Concernant l’activité des services rendus aux administrations, elle a été notamment marquée par la mise en œuvre de la « carburant ». Il s’agit d’une solution de paiement électronique des dépenses en carburant, matérialisée par une carte monétique. Pour ce qui est de la formation et la mise à niveau des ressources humaines, le communiqué relève qu’elles continuent à occuper une place de choix parmi les priorités de la SNTL, concrétisée par la mise en œuvre d’un vaste programme de formation ciblée et d’accompagnement au profit de l’ensemble du personnel.      

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *