Laâyoune: Le trafic aérien en hausse de 10,54%

Laâyoune: Le trafic aérien en hausse de 10,54%

Selon les dernières statistiques de l’administration de l’aéroport Hassan Ier de Laâyoune, le nombre de passagers qui y ont transité a enregistré une hausse considérable de 10,54%. Ainsi leur nombre est passé de 101.684 en 2012 à 112 mille l’année passée.

L’activité de la Royal Air Maroc (RAM) a connu une baisse de 2% au niveau des mouvements des avions durant la même période au niveau de l’aéroport Hassan Ier, et une hausse de 26% du nombre des passagers ayant choisi cette compagnie. Cette hausse du nombre des passagers qui choisissent le trafic aérien pour leur voyage au nord du Royaume est le fruit notamment de la convention signée au mois de mai dernier entre le département de l’équipement et du transport, la RAM, l’Agence pour la promotion socio-économique des provinces du Sud et le conseil régional de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra pour renforcer les liaisons aériennes vers les provinces du Sud, contre une enveloppe de 87 millions  DH.

Cette convention de deux ans prévoit une importante baisse du prix d’avion à 800 DH d’aller simple Laâyoune-Casablanca.
Pour rappel, l’aéroport Hassan Ier occupe la première place au niveau national en termes du volume du trafic aérien commercial dans les provinces du Sud, et s’étend sur une superficie de 7,5 ha dont 4 réservés à l’aviation commerciale.

Cet aéroport a une capacité d’accueil de 500.000 passagers chaque année. Il dispose actuellement de deux salles d’embarquement au lieu d’une seule auparavant, pouvant traiter deux vols en même temps, ainsi que d’un hall public de 1.000 m2, de quatre comptoirs d’enregistrement, de quatre autres sas de contrôle de police et douane au départ, d’une salle d’arrivée et de livraison de bagages, ainsi que de divers services et commerces.

Outre la RAM, plusieurs compagnies aériennes espagnoles desservent la ville de Laâyoune, la capitale des provinces du
Sud, via des vols quotidiens avec d’autres villes, notamment les Îles Canaries où réside un nombre important de la communauté marocaine originaire des provinces du Sud.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *