Laâyoune : Les architectes en conclave

Laâyoune : Les architectes en conclave

«Le développement spatial intègre efficacité énergétique». C’est le thème choisi pour commérer cette journée qui a coïncidé, cette année, avec le 22e anniversaire du discours que feu SM le Roi Hassan II avait prononcé devant les représentants de la profession en 1986. Lors de cette rencontre, qui s’est déroulée samedi au Palais des congrès de Laâyoune, la problématique de la production du cadre bâti et celle de la consommation d’énergie ont fait l’objet du débat des architectes de l’Ordre des architectes du Maroc et des experts du secteur énergétique.
Objectif : réussir l’efficacité énergétique dans le bâtiment grâce à une approche transversale et globale. Lors de son intervention, Ahmed Taoufiq Hejira, ministre du Logement, de l’Urbanisme et du Développement spatial, a souligné l’importance du rôle que joue l’architecte, qui est, selon lui, un acteur important dans développement que connaît actuellement le secteur de l’habitat. M. Hejira a mis en exergue le saut considérable que connaissent l’aménagement et l’habitat dans tout le Maroc, et surtout dans les régions du Sud qui sont, aujourd’hui, presque totalement couvertes en ce qui concerne les documents d’aménagement.
Le ministre a annoncé, à l’occasion, que ce secteur sera renforcé par l’aménagement de 68.800 lots dans les trois régions du Sud marocain. Ce projet revêt une grande importance et nécessitera une enveloppe budgétaire de 4.5 milliards de dirhams.
Quant au ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, Amina Benkhadra, elle a souligné que la prise en compte de l’énergie dans la conception architecturale et urbaine représente une opportunité économique importante pour le Maroc. La ministre a ajouté que l’association énergie et environnement suppose une prise en compte structurelle des effets environnementaux de l’utilisation de l’énergie notamment en milieu urbain .
Les architectes et les experts réunis à Laâyoune se sont livrés à une analyse détaillée du problématique logement, énergie, l’une par rapport à l’autre, en explorant les possibilités de synergie entre les deux dynamiques impulsées par la politique sectorielle de chacun des deux départements ministériels. Selon les participants, la thématique traitée, lors de cette journée, s’inscrit dans une démarche civique, puisque l’efficacité énergétique dans le bâtiment revêt des enjeux économiques, environnementaux, sociaux et spatiaux importants que nul ne peut plus ignorer. Et pour renforcer leur coopération, deux conventions de partenariat ont été signées entre le Centre de développement des énergies renouvelables, l’Ordre national des architectes, et entre ce dernier et le Holding d’aménagement Al Omrane.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *