Oujda : Les Nouvelles tendances en approximation en débat

Oujda : Les Nouvelles tendances en approximation en débat

Le Laboratoire de mathématiques appliquées, traitement du signal et informatique (MATSI) de l’Ecole supérieure de technologie, Université Mohammed Premier, en collaboration avec la Faculté des sciences et le Centre national pour la recherche scientifique et technique organisent, les mardi 27 et mercredi 28 octobre, un colloque international sur les Nouvelles tendances en approximation.
«Une rencontre qui permet aux jeunes chercheurs de valoriser leurs travaux scientifiques et promouvoir la recherche scientifique locale et nationale dans le domaine des mathématiques appliquées. Elle vise aussi de renforcer les échanges scientifiques entre les différents chercheurs nationaux et internationaux. C’est une opportunité pour faire le point sur les récentes avancées réalisées dans de domaine de recherche concernant la théorie de l’approximation et ses différentes applications», a précisé à ALM Driss Sbibih du comité d’organisation et cheville ouvrière de ces journées. Au cours de ces deux journées, les différents intervenants et participants traiteront les thèmes se rapportant aux fonctions polynomiales et rationnelles, les fonctions splines, les schémas de subdivision ainsi que les bases d’ondelettes.
Cette manifestation est une occasion pour échanger de nouvelles idées et des expériences pratiques entre les différents participants dans le domaine d’approximation et ses applications. Outre les conférences plénières, le comité scientifique du colloque a retenu une trentaine de communications orales provenant de plusieurs pays notamment l’Algérie, l’Espagne, la France, l’Italie, le Maroc et la Russie. Les différents résumés de ce livre sont utiles pour des chercheurs en Mathématiques Appliquées et particulièrement en approximation et ses applications.
Ainsi, cette étude est réalisée par un groupe de chercheurs composé de A. Messaoudi, D. Sbibih et M. Elhitmy sur les nouvelles méthodes de collocation super-convergentes pour la résolution numérique d’une équation intégrale. Il s’agit d’une nouvelle méthode pour la résolution approchée d’une équation intégrale de Fredholm de seconde espèce avec un noyau régulier. En utilisant un projecteur d’interpolation aux points de Gauss dans l’espace des fonctions polynomiales par morceaux. Quant à la recherche qui sera proposée sur la taille du bloc pour la subdivision de l’Image sur le Taux de compression par la méthode des Ondelettes, qui est une étude comparative basée sur la simulation pour voir l’impact de la taille du bloc pour la subdivision d’une image initiale dans un schéma de compression utilisant la transformée en ondelette DWT. Les tailles considérées sont: 8×8, 16×16, 32×32, 64×64 et 128×128. Le schéma de compression vise à les transformer en ondelettes DWT et en codage EZW. La valeur du dernier seuil de comparaison du codage EZW dans la technique de compression a été utilisée comme paramètre pour déterminer le taux de compression de la chaîne. D’après les résultats de simulation obtenus, on recommande la taille de 64×64 pour les blocs de la subdivision.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *