Ouverture de nouveaux Call Centers

Ouverture de nouveaux Call Centers

Tanger est considérée parmi les principales destinations au Maroc pour les centres d’appels. A cet effet, la ville du détroit a été choisie, dernièrement, comme la troisième étape des «Régionales de la relation clients au Maroc». Organisées pour la deuxième fois dans le Royaume, ces régionales se tiennent dans sept villes du Maroc. Lancées à Agadir, ces régionales s’assignent pour objectif notamment de promouvoir le développement des centres d’appels, de favoriser les liens entre les régions qui les accueillent et de faire connaître les opportunités et les moyens pour créer de nouveaux points à travers le Royaume. Surtout que le nombre de centres d’appels au Maroc connaît «une augmentation de 20% chaque année», a souligné le président de l’Association des centres d’appels et de services informatiques offshore au Maroc (ACASIOM), Mohamed El Ouahdoudi. Grâce à sa proximité de l’Europe et sa dotation d’une infrastructure existante ou en chantier, la région de Tanger- Tétouan présente de nombreux atouts pour les opérateurs nationaux et internationaux de centres d’appels. D’ailleurs, la ville du détroit a connu l’ouverture de nouveaux centres d’appels. «Call Center Alliance qui est un important opérateur international vient d’installer son centre d’appels à Tanger», a tenu à faire remarquer M. El Ouahdoudi, avant d’ajouter que «ce nouveau centre d’appels sera prochainement inauguré». Il est à rappeler que Tanger compte plusieurs centres d’appels de différentes tailles. Déjà présent à Casablanca, le grand groupe Atento a choisi d’y créer, il y a près d’une dizaine d’années, son deuxième centre d’appels au Maroc. Cet opérateur espagnol a réussi par la suite à élargir son réseau en créant un autre centre d’appels à Tétouan ainsi que dans d’autres villes au Maroc. Outre Tanger et Tétouan, Larache vient d’accueillir son premier centre d’appels grâce à l’appui de l’Agence nationale de la promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC).
Les participants à cette rencontre ont débattu de plusieurs questions dont le respect des conditions de travail dans les centres d’appels et l’offre des pouvoirs publics pour la formation et l’emploi dans le secteur. Notons que cette deuxième édition des Régionales sera suivie par la tenue en mai prochain du septième Salon des centres d’appels au Maroc (SICCAM). Et comme les précédentes années, cette septième édition aura comme objectif principal : la dynamisation d’une demande croissante en création de centres d’appels.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *