Provinces du Sud : visite des sénateurs français

Provinces du Sud : visite des sénateurs français

Une délégation de sénateurs français a effectué la semaine dernière une visite dans les provinces du sud du Royaume. Lors de cette visite, les membres de la délégation ont pris connaissance des efforts entrepris par le Maroc pour le développement de cette région. La délégation française était composée des sénateurs des groupes parlementaires de l’Union pour un mouvement populaire (UMP-au pouvoir), du Parti Socialiste (PS-opposition de gauche), de l’Union centriste (UC) et du Rassemblement démocratique et social européen (RDSE-libéral). Lors de leur escale à Laâyoune, les sénateurs français ont eu une rencontre avec le wali de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia Al Hamra, Mohamed Guelmous qui leur a donné un aperçu sur le processus de développement de la province de Laâyoune. A cet égard, il a notamment mis l’accent sur les potentialités économiques de la région et les réalisations accomplies dans les différents domaines. M. Guelmous a également évoqué la question de l’intégrité territoriale du Royaume, les droits légitimes du Maroc sur le Sahara et sa souveraineté sur ses provinces du Sud, ainsi que l’initiative d’autonomie proposée par le Maroc pour résoudre définitivement le conflit artificiel créé autour de la question du Sahara. «Les membres de la délégation sont satisfaits de cette tournée au cours de laquelle on s’est enquis du processus de développement dans la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia Al Hamra et de Oued Eddahab-Lagouira. Cette tournée a été également l’occasion pour les membres de la délégation de réitérer le soutien de la France à l’initiative marocaine d’autonomie du Sahara qui constitue une base sérieuse pour le règlement de la question du Sahara», confie Christian Cambon, président de la délégation française. Pour sa part, Hamid Chabar, wali de la région de Oued Eddahab-Lagouira, a donné, lors de son entrevue avec cette délégation, un aperçu sur les efforts déployés par le Royaume. A cette occasion, il a mis en exergue la pertinence de l’initiative d’autonomie et l’écho favorable qu’a suscité cette proposition auprès de la communauté internationale. Par ailleurs, les sénateurs français ont tenu à Laâyoune une série de rencontres avec des responsables, des élus, des représentants d’ONG des droits de l’Homme, des chioukh et notables sahraouis et des personnes ayant rallié la mère patrie. En outre, les sénateurs français ont tenu, à Dakhla une rencontre avec les membres et les présidents des conseils élus, des chioukh et notables sahraouis. Ceux-ci ont été unanimes à réitérer leur attachement à l’initiative d’autonomie en tant que solution réaliste. Par ailleurs, les sénateurs français ont visité des projets de développement à Laâyoune et à Dakhla, dont le nouveau port, la nouvelle aérogare, la station de déminéralisation et la halle aux poissons.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *