PROMO ALM
PROMO ALM

Tanger : La Sûreté nationale rend hommage à ses femmes

L’Institut royal de police a organisé, ce week-end dernier à Tanger, une rencontre avec le grand public pour fêter ses agents et fonctionnaires femmes à l’occasion de la Journée mondiale de la femme (8 mars). Un stand a été aménagé à cet effet sur le boulevard Mohammed V de Tanger pour une exposition photo montrant la performance et le mérite des femmes dans les rangs des différents services de la Sûreté nationale. Les nombreux visiteurs qui ont afflué sur le stand ont eu l’occasion de visionner des documentaires sur les femmes de ce corps qui exercent avec compétence à différents rangs de responsabilité. De l’agent de circulation, aux profils exigeant en compétence, tels les services de la police technique et scientifique, la femme de la Sûreté nationale porte avec mérite ses galons et assume avec rigueur et abnégation sa noble mission. La femme marocaine a accédé au corps de la Sûreté Nationale depuis 1975 en tant qu’assistante et secouriste. Après amendement du statut relatif au corps de la Sûreté nationale en 2001, les femmes ont désormais accès à l’ensemble des concours de recrutement organisés par la Direction générale de la Sûreté Nationale (DGSN). En peu de temps, le nombre de femmes fonctionnaires de police est passé de 506 à 1.122 agents après amendement du statut de 2001. Cet effectif féminin compte 14 commissaires, 53 officiers, 277 inspecteurs de police principaux et 776 gardiens de la paix. Actuellement, les femmes de la Sûreté nationale sont désormais présentes dans les différents services et exercent en alter ego avec leurs collègues hommes. En civil ou en uniforme, les femmes sont inspecteurs de la police judiciaire, expertes dans les services de la police scientifique, membres des brigades motards, et même commissaires-chefs d’arrondissements. La gente féminine suit une formation exigeante identique à celle des hommes à l’Institut de Kénitra qui compte dans son staff de formateurs, une femme officier instructeur spécialisée dans la section «»police technique-scientifique et scène de crime»». Ont pris part à la cérémonie d’hommage des cadres de l’Institut royal de Police de Kénitra, des responsables locaux de la Sûreté Nationale et des femmes policiers exerçant à Tanger.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *