Tanger : L’Agence urbaine présente son programme d’action

L’Agence urbaine de Tanger a tenu, lundi 23 novembre, au siège de la préfecture de Fahs-Anjra, son 10ème conseil d’administration. Présidés par le secrétaire d’Etat chargé du Développement territorial, Abdeslam Al Mesbahi, les travaux de ce 10ème conseil d’administration a connu l’adoption des rapports moral et financier et le programme d’action de l’Agence au titre de l’exercice 2010 et des années 2010- 2012. Considérée comme l’une des Agences urbaines les plus dynamiques au Maroc, l’Agence urbaine de Tanger a examiné quelque 4312 dossiers d’investissements immobiliers, durant la période allant du 1er octobre 2008 au 30 septembre 2009. Soit une moyenne de 359 dossiers étudiés par mois. «Plus de 68% de ces dossiers ont reçu l’avis favorable. Ce qui a permis de générer un volume d’investissement estimé à 8.941.988.930 DH», a indiqué le directeur de l’Agence urbaine de Tanger, Khalid Alami Chentoufi.
Les logements réalisés durant les neuf mois de l’année 2009 ont affiché une nette diminution. Les différentes catégories de logement ont enregistré, au cours de cette période, un volume d’investissement de 2.887.099.630 DH contre 4.676.549.100 DH, durant la même période de l’année précédente. Par ailleurs et dans le cadre de la mise en œuvre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), l’Accord cadre de la wilaya de Tanger prévoit l’équipement de soixante quartiers non réglementés en eau potable et en assainissement liquide. «Sur les soixante quartiers programmés, l’Agence urbaine de Tanger a pu doter cinquante-deux quartiers de schémas de structure et d’intégration urbaine, ce qui représente un taux de réalisation dépassant 87%», a précisé M. Alami Chentoufi.
En plus de sa contribution à la préservation et au classement des édifices historiques, l’agence poursuit ses efforts pour faire face au phénomène des constructions menaçant ruine. Elle a ainsi recensé, durant la période allant du 1er octobre 2008 au 30 septembre 2009, «28 constructions menaçant ruine et nécessitant une intervention imminente», a souligné M. Alami Chentoufi. Dans le cadre de la politique du rapprochement de l’administration aux citoyens, l’agence a programmé, depuis sa création, plusieurs projets au profit du monde rural. Elle vient de mettre à la disposition de la population rurale des plans de référence architecturale de leurs logements et l’instauration du principe des guichets uniques afin de simplifier les procédures d’octroi des autorisations. Après avoir assuré la concrétisation de la zone d’urbanisation nouvelle Ibn Batouta au niveau de la commune urbaine de Gzenaya, l’agence a orienté ses efforts vers l’accompagnement de la réalisation de «la ville nouvelle de Chrafate» au niveau de la commune rurale de Jouamaa à travers l’activation de la procédure d’élaboration et du suivi du plan d’aménagement du futur pôle urbain de Melloussa- Jouamaa. Elle s’est engagée, à cet effet, à l’élaboration d’une étude technique pour assurer l’accessibilité à Chrafate via la RN2 et elle a contribué à l’étude relative au traitement paysager de cette ville nouvelle.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *