Amendement du code de la mutualité: Les médecins-dentistes ripostent

Amendement du code de la mutualité: Les médecins-dentistes ripostent

Le Conseil national de l’Ordre des médecins dentistes au Maroc (CNOMDM) et le gouvernement ne sont pas près de trouver un terrain d’entente. Visiblement, l’amendement des deux articles 2 et 138 du projet de loi n° 109-12 portant code de la mutualité ne convient pas aux dispositions du CNOMDM.
L’amendement des deux articles 2 et 138 du projet de loi n° 109-12 portant code de la mutualité a été approuvé par la Chambre des conseillers devant la commission des secteurs sociaux à la Chambre des représentants. Il vise à créer un secteur de santé-tierce, autre que les secteurs public et privé. Ce nouveau secteur permettrait aux mutuelles de fournir des services de santé à l’exception de la dispensation des médicaments, des produits pharmaceutiques et des dispositifs médicaux.

«Suite à cela, nous vous informons que l’Ordre national des médecins dentistes exprime son attachement à la première version du projet de loi adopté par le Conseil de gouvernement le 13 septembre 2012», déclare Dr. Mohammed Jerrar président du CNONMD. Et de poursuivre : «Nous exprimons également notre grand étonnement par la contradiction que contient cette proposition. Si les intentions du gouvernement visent à renforcer les secteurs de la santé public et privé, par la création d’un nouveau secteur de santé mutualiste, pourquoi exclure la pharmacie et la dispensation des dispositifs médicaux de ce nouveau secteur!?», s’indigne la même source.

En effet, l’Ordre national des médecins-dentistes estime que l’attribution aux mutuelles le pouvoir de créer des unités de santé est contradictoire à plusieurs principes. Pour ces professionnels, le gouvernement et le Parlement doivent prendre toutes les mesures nécessaires pour revenir à la version initiale des articles 2 et 144 de la loi n° 109-12 portant code de la mutualité approuvées par le Conseil de gouvernement.

 

Maryem Laftouty
(jourlnaliste stagiaire)

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *