Le ministère de la santé active son plan de veille contre le virus Ebola

Le ministère de la santé active son plan de veille contre le virus Ebola

Le ministère de la santé a activé le plan national de veille et de riposte au virus Ebola suite à la réapparition, le mois dernier, de cette épidémie en République démocratique du Congo (RDC).

Une cellule a été mise  en place pour évaluer les risques de façon régulière et faire le suivi de la situation épidémiologique. Dans un communiqué, le ministère de la santé rassure les citoyens en signalant que la possibilité d’introduction de cette maladie dans le Royaume reste faible à la lumière des données actuelles.

Le ministère, en coopération avec ses partenaires, a pris une série de mesures préventives et proactives, notamment, la consolidation de la surveillance épidémiologique à travers le suivi de la situation en RDC, l’évaluation systématique des risques, le suivi des recommandations de l’Organisation mondiale de la santé, l’observation médicale des vols en provenance de la RDC et la distribution de flyers aux voyageurs de la République Démocratique du Congo.

En outre, des caméras thermiques ont été installées au niveau de l’aéroport Mohammed V. Le ministère a aussi procédé à un renforcement des méthodes de diagnostic et de prise en charge des cas soupçonnés d’infection en équipant le laboratoire référentiel de l’Institut Pasteur de moyens de diagnostic nécessaires ainsi que le centre référentiel pour les maladies infectieuses. Pour rappel, le gouvernement congolais a annoncé, le 8 mai dernier, la réapparition du virus Ebola dans la province de l’Equateur (nord-ouest) où 62 cas de fièvre hémorragique, dont 27 décès, ont été enregistrés jusqu’au 6 juin.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *