Maison de la solidarité

Le social était à l’ordre du jour dans les provinces sahariennes. En effet, un projet de partenariat et de coopération pour la création d’une maison de solidarité vient d’être mis au point dans la région d’Oued Eddahab-Lagouira. Le projet en question a été approuvé lundi dernier à l’unanimité par le conseil de la région, lors de sa session ordinaire de septembre, présidée par le wali de la région et gouverneur de la province de Dakhla, M. Mohamed Machich.
Ce projet, élaboré en collaboration avec le ministère de l’Emploi, de la Formation professionnelle, du Développement social et de la Solidarité, le conseil de la région et l’association musulmane de bienfaisance de Dakhla, a pour objectif d’oeuvrer à l’intégration économique et sociale des franges de la société les plus défavorisées dans les provinces de la région.
Ainsi, un lot de terrain de sept cents mètres carrés a été mis à la disposition de l’association musulmane de bienfaisance de Dakhla. La première tranche de l’établissement en question sera construite sur une superficie de quatre cents mètres carrés. L’association se charge d’assurer l’ordonnancement des fonds disponibles pour la construction des locaux, l’acquisition des équipements, fournitures et programmes pour les différents niveaux d’études et l’encadrement du fonctionnement.
Le rapport de la session fait également état de la création d’une nouvelle unité scolaire dans la commune d’Aousserd et d’une école privée dans le cadre d’un partenariat entre le ministère de l’Education nationale et la Banque marocaine pour le commerce extérieur (BMCE), de l’extension de la capacité d’accueil de l’école Al-Wahda de Dakhla et d’une augmentation du nombre d’élèves nouvellement inscrits dans l’enseignement public.
Ces initiatives permettront d’améliorer le niveau de l’enseignement dans la région et permettre aux élèves issus des familles défavorisées dans ces provinces de ne plus rompre avec leur parcours scolaire. Elles permettront également aux filles rurales de la région de poursuivre leurs études en toute quiétude. L’école est le noyau de la formation du citoyen. Investir et encourager les actions de solidarité le domaine éducatif, c’est contribuer à l’évolution de la société et mettre définitivement un terme à l’analphabétisme qui entrave la bonne marche du train du développement au niveau régional et national.
A cette occasion, le wali de la région a rendu hommage aux pouvoirs publics, aux administrations, aux élus, aux partis politiques et aux différentes composantes de la société civile pour leur contribution avec succès, au niveau régional des élections législatives qui se sont déroulées dans le calme, la sérénité et un excellent esprit de responsabilité. Et d’ajouter que la mobilisation de tous les acteurs pour promouvoir le volet social dans cette région est de nature à accélérer le rythme de développement économique dans les provinces de la région.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *