Pour que les Hammams respectent l’environnement, un appel est lancé

Pour que les Hammams respectent l’environnement, un appel est lancé

Avec un parc comptant plus de 12.000 Hammams, le secteur des Hammams au Maroc a impact non négligeable sur l’environnement.

Pour cause, dans un contexte marqué par la raréfaction de ces ressources et l’augmentation de leur prix, cette filière surexploite les ressources forestières et les nappes phréatiques et contribue à la pollution au regard des gaz à effet de serre qu’elle émet dans l’air.

Ainsi la modernisation énergétique des Hammams traditionnels au Maroc demeure une nécessité environnementale et économique impérieuse et la gestion des Hammams devrait être encadrée par de modalités juridiques, environnementales et sociales.

C’est le souhait de l’Association Énergie, Solidarité et Environnement (EnSEN) qui a organisé lundi à Rabat une conférence de presse sous le thème « Pour une gouvernance environnementale du secteur des Hammams au Maroc ».

S’inscrivant dans le cadre des préparatifs de l’Association à la 22ème conférence des Parties à la Convention-Cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP22), cette rencontre vise une rationalisation énergétique aux Hammams.

«Nous sommes en train de préparer deux requêtes législatives pour structurer le secteur des Hammams, et assurer sa pérennité dans le cadre d’une gouvernance environnementale ayant pour objectif de rationaliser la consommation de bois et d’eau et à réduire les émissions de gaz à effet de serre», a indiqué la présidente de l’Association Asmae Arbaoui.

D’après Mme Arbaoui, l’EnSEn œuvre depuis trois ans sur le programme «Hammams durables Maroc» qui a des aspects environnementaux, juridiques, techniques et sociaux, dans le but de créer une dynamique visant la mise à niveau environnementale de ce secteur omniprésent dans la culture marocaine et qui représente une source de revenu pour plus de 200.000 personnes.

Avec l’appui de son partenaire français, le Groupe « Énergies renouvelables, Environnement et Solidarité » (GERES), l’EnSEn a déployé le programme « Hammams durables Maroc » dont l’objectif est d’accompagner les Hammams au Maroc en termes de suivi technique et de modernisation énergétique afin de garantir la pérennité des Hammams et de réduire les consommation de bois et d’eau, ainsi que les fumées nocives et les les émissions des gaz à effet de serre.

Dans ce cadre, il a été procédé à l’organisation de plusieurs ateliers régionaux, de panels d’experts et d’enquêtes de terrain dont les résultats ont donné lieu à un document de plaidoyer pour le développement d’une réglementation spécifique au secteur des Hammams, qui devra être présenté aux instances gouvernementales dans l’espoir qu’il soit traduit en projet de loi.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *