Provinces du Sud: Les préparatifs pour la pré-Cop régionale vont bon train

Provinces du Sud: Les préparatifs pour la pré-Cop régionale vont bon train

La pré-Cop  constituera l’occasion propice pour les citoyens de vivre une simulation de la COP22, pour une meilleure appropriation des enjeux climatiques.

Le tissu associatif se mobilise dans les provinces du sud du Royaume pour réussir la pré-Cop régionale qui se tiendra les 19 et 20 octobre à Laâyoune.

Dans le cadre des préparatifs à la Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, qui sera abritée par la ville de Marrakech du 7 au 18 novembre prochain, le Conseil de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, en partenariat avec la Coalition marocaine pour la justice climatique et la Commission régionale des droits de l’Homme (CRDH) de Laâyoune-Smara, a organisé dernièrement une série de rencontres de concertation pour réussir la pré-Cop régionale.

Cet évènement va permettre aux différents acteurs gouvernementaux et associatifs concernés par l’environnement et aux représentants des médias d’établir un diagnostic des risques menaçant l’environnement dans la région et de jeter la lumière sur les différents initiatives et programmes de protection de l’environnement et d’adaptation aux changements climatiques lancés au niveau régional. L’objectif aussi est d’élaborer des propositions en vue de l’élaboration d’un plan d’action qui prend en considération l’approche genre et respecte les droits des personnes en situation de handicap et les différents groupes vulnérables, afin de garantir leur droit de vivre dans un environnement sain, sécurisé et durable.

Cette rencontre se veut l’occasion pour montrer la forte implication des acteurs locaux et régionaux des trois régions Laâyoune-Sakia El Hamra, Guelmim-Oued Noun, et Dakhla-Oued Eddahab (collectivités territoriales, associations, opérateurs privés, médias, universitaires et citoyens), et aussi une plate-forme de mobilisation, d’échange et de concertation entre les différents acteurs concernés pour préparer la COP22 et élaborer des recommandations et des «engagements climat» pour les régions du Sud. Elle constituera également l’occasion propice pour les citoyens de vivre une simulation de la COP22, pour une meilleure appropriation des enjeux climatiques.

A noter qu’en vue de renforcer la dynamique des préparatifs de la COP22, les régions du sud du Maroc s’activent pour une meilleure représentation de leurs territoires dans ce rendez-vous mondial, et ce pour contribuer à la dynamique nationale qui accompagne l’organisation de cet évènement, et renforcer la mobilisation et la communication nationale pour aboutir à des engagements participatifs sur la protection de l’environnement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *