Carrefour de l élevage bovin : Une ferme à ciel ouvert à Taroudant

Carrefour de l élevage bovin : Une ferme à ciel ouvert à Taroudant

Grand-messe des éleveurs de bovins à Taroudant. Du 20 au 23 novembre 2013, la ville accueille le Carrefour de l’élevage bovin, un événement qui devra rassembler l’ensemble des professionnels de la production animale, qu’ils soient éleveurs, fournisseurs ou distributeurs en agrofournitures, et génétique. Le choix de Taroudant n’est pas fortuit. En fait, l’élevage occupe une place importante dans l’activité agricole de la région  du Souss-Massa-Drâa, et notamment dans la province de Taroudant.

L’effectif du cheptel animal est estimé à 2.230.000 têtes dont 260.000 têtes de bovins dans la région. L’élevage bovin occupe une place respectable dans l’économie régionale tant par la production qu’il génère que par les postes d’emploi direct et indirect qu’il offre.

D’ailleurs, dans la déclinaison du Plan Maroc Vert en plans agricoles régionaux, ce secteur figure en bonne  place pour la région du Souss-Massa-Drâa. La déclinaison du Plan Maroc Vert en plans agricoles régionaux consiste à construire une vision et une offre agricole régionalisées, respectant dans la mesure du possible l’équilibre entre les deux piliers, et permettant d’engager le ministère de l’agriculture et de la pêche maritime et ses partenaires régionaux autour d’objectifs communs pour la réussite de ce programme.

L’organisation donc du Carrefour de l’élevage bovin entre dans le cadre des efforts de promotion de cette filière en rassemblant tous les acteurs du secteur.  

«La Copag, en partenariat avec la province de Taroudant, a décidé d’organiser un salon dédié à l’élevage bovin sous le nom de «Carrefour de l’élevage bovin» dans le but de promouvoir le développement de cette filière et mettre en avant les progrès obtenus durant ces dernières années. Le public pourra ainsi découvrir l’élevage bovin avec ses deux principales composantes, la production de lait et de viande, mais également les autres opérateurs et  métiers qui évoluent en étroite synergie et complémentarité avec le secteur de l’élevage bovin», explique Zaid Annasser, commissaire du salon. Ce salon qui est ouvert à tous les éleveurs du Royaume, a pour but de présenter les meilleurs spécimens de leurs animaux bovins laitiers et bovins-viande et représentera l’occasion, pour les professionnels et les institutionnels, de dérouler sur le tapis l’état des réalisations et des avancées obtenues dans le cadre des programmes de développement  propres à la filière bovine poursuivis jusqu’alors, ajoute M. Annasser.

Les quatre jours du salon seront rythmés par des conférences de haut niveau scientifique et  technique faisant intervenir des experts nationaux et internationaux. Le Carrefour de l’élevage bovin verra également la participation de bovins de haute qualité morphologique aux différents concours. Des visites organisées dans les sites industriels de la Copag, de quelques fermes modèles ainsi que de complexes coopératifs sont aussi au menu de cette première édition qui ambitionne d’accueillir 20.000 visiteurs.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *